Balkans-Transit est une association "loi 1901" créée début 2000 dans le but de faire découvrir la culture et le patrimoine de la péninsule des Balkans et de les utiliser comme outils de tolérance, de connaissance et de reconnaissance mutuelles. Elle a pour objectifs généraux et mission de construire un pont entre ici et là-bas, entre l’Europe du nord et l’Europe du sud.

Pour réaliser ses objectifs, Balkans-Transit a créé une véritable boîte à outil, un événement culturel nommé « Printemps balkanique » (soit 8 événements et 6 préambules -manifestation préparatoire se tenant l'année impair-). Le prochain «Printemps balkanique» aura lieu en avril 2014. La Bosnie-Herzégovine en 2000, l'Albanie en 2002, la Grèce en 2004, la Bulgarie en 2006, la Roumanie en 2008, la République de Macédoine en 2010 et la Croatie en 2012. A partir de 2013 nous projetons de ne plus mettre à l'honneur un pays des balkans mais nous souhaitons ouvrir la manifestation autour de la communauté tsigane des Balkans.

Tout ce travail est réalisé en collaboration avec de nombreux partenaires : personnes (traducteurs, directeurs d'ONG, citoyens...), associations et structures culturelles : bibliothèques, bibliothèques départementales de prêt, musées, services culturels municipaux, salles de musiques actuelles, l'Etat français, les collectivités publiques, les municipalités et de nombreux médias. Ces partenaires se trouvent essentiellement sur deux régions (Basse et Haute-Normandie) dans près de 50 villes et villages (Nous avons souhaité développer notre travail de citoyen européen dans les petites communes – de moins de 10000 habitants - , où il semble essentiel d'informer le public qui a peur de l'élargissement européen) et des structures similaires dans les pays des Balkans concernés.

A l’époque où l’Union européenne se consolide et s’élargit, il nous est impensable d’oublier les pays des Balkans, il nous faut contribuer à leur intégration dans l’Union qui doit les aider à retrouver paix et stabilité. De l'Histoire contemporaine de la Normandie et son moment le plus marquant, le Débarquement, à la chute du Mur de Berlin, qui nous a permis de redécouvrir les pays des Balkans, il y a un fil conducteur essentiel : paix, stabilité et liberté, les valeurs fondatrices de l'Europe. Que pouvions-nous faire de mieux que de telles manifestations pour découvrir les “minuscules” histoires, sources de valeurs communes, qui composent celle en “majuscule”, à travers des pays récemment entrés dans l'UE et de nombreux qui attendent leur tour.

Le « Printemps balkanique » est devenu emblématique en Normandie dans le domaine du dialogue inter-culturel, ce qui lui a valu de recevoir en 2010 le patronage officiel de l'UNESCO et d'être inscrit en 2008 dans l'année européenne du dialogue inter-culturel. Ce dialogue prend tout son sens dans les Balkans pour participer à la construction d'une paix et stabilité, nourries par des échanges entre artistes et citoyens pour lutter contre les préjugés, source de méconnaissance et frein pour une meilleure connaissance mutuelle.

Le sérieux des actions de Balkans-Transit bénéficie d'une reconnaissance unanime et forte auprès des médias, des collectivités et du public. L'association est devenue source d'informations et de références, un passeur auprès des médias (Radio France Culture avec l'émission « Sur les docks » - 4 épisodes sur la Roumanie - et France 3 Méditerranée pour des reportages sur la Macédoine), auprès des acteurs culturels (tourneurs de groupes) et nous développons régulièrement des expositions et des événements littéraires au sein du salon du livre de Caen, un des 10 plus importants en France. Notre travail permet également d'enrichir régulièrement le fonds balkanique de toutes les bibliothèques partenaires de Basse et Haute-Normandie. Nous avons également nourri l'idée de quelques livres : un livre de contes réalisé par la grande conteuse Muriel Bloch (Orphée dilo et autres contes des Balkans publié aux édition Naïve) et une anthologie de nouvelles publiée aux éditions Syrtes sous le titre « A l'ombre du mur ». Livre publié à l'occasion du 20ème anniversaire de la chute du mur de Berlin.

Retour à l'accueil