Et voici le programme de la dernière semaine du 8ème "Printemps balkanique" (avec des expositions déjà mises en place et toupjours à apprécier)...
- "L’hellénisme contre la crise" - Avec Christos Chryssopoulos et Nikos Vlantis - 17, 18 et 19 avril - Librairie Eureka Street (18h00 - coordonnées de la librairie juste au dessus !), lycée de Carentan, bibliothèque de Cherbourg-Octeville (20H30 - Mairie), Granville (20H15 - cinéma le Sélect - ciné/débat avec le "Khaos, les visages humains de la crise grecque" d'Anna Dimitrescu)
Chrytos a frappé fort en écrivant le livre La destruction du Parthénon publié aux éditions Actes sud. La Destruction du Parthénon (traduction de Marie-Laure Brisac) est un objet littéraire singulier, qui ouvre des champs de réflexion sur l’art et la ville, sur l’histoire et l’identité, sur la justice et le sacré, et qui propose à la Grèce contemporaine une voie plus métaphorique qu’iconoclaste pour aller de l’avant. Il vient de publier en février 2013 un second ouvrage  Une lampe entre les dents publié également aux éditions Actes Sud. Une lampe entre les dents questionne l’humanité en chacun de nous, avec une distance pudique qui n’exclut pas l’empathie, et mesure la capacité d’un écrivain de se consacrer à la fiction quand la réalité est si violemment présente dans son quotidien. Quant à Nikos, il a vendu sa maison d'éditions, donné 2000 ouvrages aux bibliothèques publiques et s'est exilé sur l'île d'Ouessant. Deux parcours hors normes pour apporter un œil du cyclone frappant et ruinant la Grèce et toute l'Europe. Nikos viendra nous présenter son dernier livre de poèmes. Il est depuis heureux comme un grec à Ouessant après avoir pris une décision irrationnelle !

 
christoschryssospoulos.jpgNikos.jpg

- "Raki, sex & rock n'roll" - Théo Hakola & Guillaume Jan - 18,19 et 20 avril - Médiathèque de Lisieux, bibliothèque de Saint-Lô (20h30) et librairie Hémisphères à Caen (19h30)
Installé en France après avoir grandi, étudié et travaillé aux États-Unis, Theo Hakola, en tant que chanteur-guitariste et auteur-compositeur, est devenu l’une des grandes voix du monde de la musique. Également homme de théâtre, il adapte régulièrement son travail d’écriture à la scène. Rakia est son quatrième roman. « Avec des dialogues excellemment tournés et cette verve fondamentalement politique et savoureuse, l’ex-leader de Passion Fodder emmène le lecteur au plus proche de l’ivresse... Ou comment passer du statut d’icône rock de notre adolescence à celui d’écrivain infiniment précieux. » Etienne Greib - Magic
Guillaume Jan, né en 1973, est reporter dans la presse magazine française. Son métier lui a permis d’être chercheur d’or en Guyane, de partager le quotidien des jeunes Irakiens sous l’empire de Saddam Hussein, de slalomer entre les mines à Kaboul, de séjourner dans le charmant village d’Al-Qaida au Yémen, de suivre les enseignements d’un gourou biterrois dans son ashram en Inde, d’infiltrer une filière de concubines en Chine, de jouer au ballon avec l’équipe de foot de Grozny ou au billard avec des gangsters anglais. Il vit à Paris. En 2009, il a publié Le Baobab de Stanley, ballade douce-amère au cœur de l’Afrique. Le Cartographe est son premier roman.
« Le vagabondage réserve des surprises. C’est ce que rappelle le jeune reporter Guillaume Jan dans son premier roman. Les aventures cocasses ou malheureuses d’un jeune homme dans l’Europe centrale d’aujourd’hui. » Philippe Vallet - France Info
 guillaume-jan-3-cMichel-Reuss-bd.jpg
theohakola.jpg
-"Cabaret Balkan"  - De Muriel Bloch & Erik Slaviak des Yeux noirs - Cargö - 21 avril - 16h - Tarifs : 8 et 4 €
Avec : Eric Slabiak, violon et chant, François Anastasio, basse, Séréna Fisseau, chant, Dario Ivkovic, accordéon
Muriel Bloch, conteuse et Eric Slabiak, chanteur et violoniste, explorent ensemble les traditions orales des Balkans, les recyclent, s’en inspirent pour nous livrer, des contes, des chansons et des musiques aux influences croisées. Les chants accompagnent et croisent la parole. Les contes deviennent parfois des chansons narratives. De part le monde, de tout temps et dans les Balkans en particulier les contes ont été chantés.
Ce projet franchit les frontières des pays des Balkans. Les cultures latine, tzigane, juive, slave… ont en commun des histoires, des figures, des croyances et des émotions. 
La musique est comme un fil conducteur. Les sonorités des différentes langues sont autant de musiques qui se mêlent à celle des instruments. Chacun des instruments (violon, accordéon, basse et guitare) ne se contente pas d’accompagner la voix mais la fait pleurer ou rire.
Pour s’aventurer dans l’imaginaire des Balkans, mieux vaut laisser faire le hasard et n’avoir rendez-vous avec personne. C’est le plus sûr moyen qu’ont trouvé les héros de ces contes, tour à tour tristes et gais, pour rencontrer l’amour, la chance, l’enfer et la musique. Difficile d’être sage. La fête n’est jamais loin. Trop n’est jamais assez.
A travers les récits empruntés aux contes traditionnels des Balkans, « Cabaret Balkan » invite les spectateurs à réinventer la destinée d’Orphée, devenu Orphée Dilo, Orphée le fou.
Le voyage commence au cœur des Balkans d’ici : métro Bonne Nouvelle, face à la Poste, devant la roulotte de la diseuse de bonne aventure. Tendez la main et laissez-vous embarquer dans un aller-retour depuis Paris à la Péninsule, de la Péninsule à Paris. Vous rencontrerez entre autres : Mélina la Maline, Vana la revenante, Rosafa la jeune mère emmurée, Djeza la femme qui porte malheur…
Retrouvez ce spectacle en version livre/cd "Orphée Dilo" aux éditions Naïve
cabaret balkan
- "La poussière du temps" - De Théo Angélopoulos -  Grec (Vostf), 2008 -2H15 - Soirée hommage au cinéaste - jeudi 18 avril -  cinéma LUX - Caen - 19H15 - Rencontre cullinaire à l'issue de la projection.
Avec : Willem Dafoe, Bruno Ganz, Michel Piccoli, Irene Jacob, Christiane Paul.
L’histoire d’un amour à travers le grand royaume de l’Histoire, des années 50 jusqu’à nos jours. Un réalisateur américain d’origine grecque réalise un film sur le destin tragique de ses parents et leurs amours contrariés par l'Histoire au temps de la guerre froide. Pour son film, son enquête le mène en Italie, en Allemagne, en Russie, au Canada et aux Etats-Unis. Véritable voyage à travers le monde du XXème siècle et travail de Mémoire sur l’Histoire, une élégie sur la destinée humaine et l’absolu de l’amour... Que seule vient troubler la Poussière du Temps....
Plus d'infos : http://www.gncr.fr/films-soutenus/la-poussiere-du-temps

"Khaos, les Visages Humains de la Crise Grecque" d'Anna Dimitrescu.
19 avril - 20H15 - cinéma le Sélect - Granville -"L’hellénisme contre la crise" - avec Christos Chryssopoulos et Nikos Vlantis - 
Khaos, les Visages Humains de la Crise Grecque aborde – à partir de nombreux témoignages et portraits – sans fard, la vie quotidienne du peuple grec, avec Panagiotis Grigoriou – historien et blogueur de guerre économique – pour fil conducteur.
C’est un road-movie au rythme du jazz et du rap qui nous mène de Trikala à l’île de Kea, en passant par Athènes, à la rencontre du citoyen grec, du marin pêcheur au tagueur politique.
khaos ouvrier site
- Auberge balkanique - Slow food Terre Normande - L'Auberge paysanne de Heku Honda et Philippe Enée - Mesnil Rouxelin (proche de Saint-Lô) - 20 avril -  12h.
 Nous vous proposerons en partenariat avec le convivium Slow Food Terre Normande un délicieux rendez-vous gastronomique avec des confrères macédoniens (situés dans le Parc National de Mavroro). Convivialité, plaisir de la table et partage seront les maîtres-mots de ce rendez-vous. Rappelons que " le repas gastronomique des français " a été inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'Unesco en 2010, qui valorise " le fait d'être bien ensemble, le plaisir du goût, l'harmonie entre l'être humain et les productions de la nature " par le biais de " l'achat de bons produits, de préférence locaux, dont les saveurs s'accordent bien ensemble ; le mariage entre mets et vins ; la décoration de la table ; et une gestuelle spécifique pendant la dégustation (humer et goûter ce qui est servi à table)." (http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00437). Nous tâcherons d'honorer ce programme qui correspond en tous points aux objectifs de l'association Slow Food internationale et en Basse-Normandie à son antenne le convivium Terre Normande, nouveau venu dans les conviviums français. 
 Infos pratiques : Pour participer, rien de plus simple, venez avec une production culinaire personnelle réalisée avec des produits sains et de saison. Démonstrations seront proposées et visite de L'Auberge paysanne.
Site internet : http://fr.ecofarm-atelier.com
www.tutto.com.mk
Téléphone : 02 33 05 38 91
DSC 0058
Clip (Klip) 
Du 17 avril au 7 mai
Exclusivité Sortie Nationale
DE MAJA MILOS, SERBE (VOSTF), 2012-1H42. AVEC ISIDORA SIMIJONOVIC, VUKASIN JASNIC, SANJA MIKITISIN. INT-16 ANS.
Jasna, une adolescente de 16 ans, s’ennuie dans sa petite ville en périphérie de Belgrade, entre les cours du lycée et la vie chez elle, où ses parents n’arrivent plus à dialoguer avec elle. Comme les autres jeunes de son âge, ses seules préoccupations sont de faire la fête, de rencontrer des garçons et de se filmer en permanence avec son téléphone portable. Jasna tombe folle amoureuse de Djole, un garçon de son école. Prête à tout pour lui plaire, Jasna sombre vite dans les excès de l’alcool, du sexe et de la drogue. Clip, l'un des trois lauréats du Festival de Rotterdam 2012, a provoqué remous et rumeurs. Pour son premier long métrage, la Serbe Maja Milos prend son costaud sujet à bras le corps et signe un geste d’une puissance sans concession : Clip, film censuré à l’Est, dessine le portrait cash, trash et frontal d’une jeunesse en perdition. Il dérange, met mal à l’aise, et on peut dans un premier temps le détester. Pourtant, il faut peu de temps pour reconnaître que le pari est gagné, que Milos a envoyé, et touché. Pas de complaisance chez elle mais une force brute et une honnêteté frontale. 
Plus d'infos : http://eyeonfilms.org/film/clip-2/
 Klip still 02
- "Stella, femme libre"
Du 17 au 23 avril -  cinéma LUX - Caen
De Michael Cacoyannis, Grec (Vostf), 1955-1H40. Avec Melina Mercouri, Gorge Foundas, Alekos Alexandrakis.
Stella, chanteuse populaire de cabaret, électrise chaque soir le public du Paradis. Femme fatale, elle ne sacrifie rien à sa liberté, ni sa vie, ni ses amours. Aleko, jeune homme de bonne famille, se meurt d'amour pour elle, mais Stella lui préfère un joueur de football, le fougueux Milto... «Le réalisateur propose Stella, femme libre sous les apparences d'un mélodrame local. Mais ce film libertaire et féministe outrepasse largement la simple lorgnette nationale, pour célébrer les noces du cinéma moderne et de la tradition grecque.» (Critikat.com)
 
- "Derrière la Colline" (Teperin Ardi)
Du 10 au 30 avril - Cinéma Lux - Caen
Exclusivité Sortie Nationale
de Emin Alper, turc, grec (vostf), 2013-1h34.Avec Tamer Levent, Reha Özcan, Mehmet Özgür.
Au pied de collines rocheuses, Faik mène une vie de fermier solitaire avec son métayer et sa femme. Quand arrivent de la ville son deuxième fils et ses petits-enfants, il les met en garde contre les nomades qui traversent la région. Tandis que se déroulent les vacances, la menace rôde, silencieuse et invisible.

bth04.jpg



Retour à l'accueil